À propos

L’Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie est un outil développé par le Réseau Action Climat pour la transition écologique et énergétique des territoires. Il vise à faire un état des lieux et à montrer le niveau d’atteinte des objectifs climatiques et énergétiques fixés par chacune des régions de France, définis dans les schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET) créés en 2015 par la loi NOTRe. Ces schémas régionaux doivent être réalisés par la plupart des régions de France afin de fixer les objectifs de la transition climatique et énergétique sur les moyen et long termes. Certains territoires sont soumis à d’autres documents : les régions d’outre-mer ont le schéma d’aménagement régional (SAR), l’Île-de-France et la collectivité territoriale de Corse suivent le schéma régional climat air énergie (SRCAE). 

Cet observatoire a vocation de permettre un débat éclairé, fondé sur un état des lieux partagé.

Les graphiques présentés sur ce site sont libres de droits. Leur réutilisation est autorisée, tant que l’Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie est cité comme source.

D’où viennent les données utilisées ici ?

Les données sont issues des différents observatoires régionaux de l’énergie et du climat, chargés de produire les données concernant notamment les émissions de gaz à effet de serre, la consommation énergétique et la production d’énergie renouvelable. 

  • Pour trouver toutes les informations concernant les Observatoires Régionaux de l’Energie et du Climat (OREC) vous pouvez consulter le Réseau des Agences Régionales de l’Energie et de l’Environnement (RARE). Chaque OREC est chargé de recenser, analyser et exploiter les données énergétiques et climatiques régionales pour améliorer la connaissance de la situation régionale et accompagner les politiques énergétiques régionales et territoriales. La plupart des OREC diffusent leurs données sur leur site web.
  • Certains OREC sont portés par des Associations agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (ASQAA) fédérées par la Fédération Atmo France . Les ASQAA poursuivent un objectif d’intérêt général : contribuer, aux côtés des autres acteurs nationaux, à doter la France d’un dispositif assurant la surveillance de la qualité de l’air et l’évaluation des actions visant à l’améliorer.

Méthodologie

Les différents indicateurs présentés sont extraits des différents outils de planification des régions : des SRADDET pour la plupart des régions hormis pour l’Ile-de-France et la Corse qui se basent sur les SRCAE. Les données proviennent des sources qui y sont citées, notamment des observatoires climat énergie de chacune des régions fédérés par le Réseau des Agences Régionales de l’Energie (RARE) et des associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (ASQAA) fédérées par le réseau Atmo. Les données présentées ont été extraites entre septembre 2019 et octobre 2020. 

Dans un souci de neutralité de l’information, cet outil se limite à ne présenter que des écarts par rapport à des objectifs. L’essentiel de ces écarts concerne l’année N-2 ou N-3, pour les indicateurs importants, la dernière année pour laquelle les données sont disponibles.

Toute suggestion peut nous être adressée sur le formulaire de contact.

Les méthodes de production des données et les indicateurs dépendent des observatoires qui produisent ces informations. L’Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie ne lisse pas les méthodes et reprend les données fournies telles quelles.  Il n’est donc pas possible de comparer les régions entre elles, puisque les méthodologies et indicateurs sont différents. Pour plus de détails concernant la méthodologie utilisée pour produire les données, nous vous invitons à vous rendre sur le site de l’Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie en question du producteur de données (OREC). 

Les différentes données disponibles sur l’Observatoire ont été remontées via le RARE et Atmo France. Leur interprétation par des utilisateurs externes n’engage aucun des membres du comité de pilotage.

Les données, les indicateurs et les résultats de l’Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie seront mis à jour régulièrement pour tenir compte des avancées régionales, des mises à jour méthodologiques et des évolutions des indicateurs. 

Qu’est-ce-qu’un SRADDET ?

Cet observatoire vous propose de suivre les différents objectifs affichés par les Régions de France métropolitaine dans leurs SRADDET, le schéma régional d’aménagement de développement durable et d’égalité des territoires. Ce document de planification a été institué par la loi NOTRe en 2015 dans le contexte de la mise en place des nouvelles Régions (en 2016). Il fusionne différents anciens de documents de planification pour devenir le schéma directeur des politiques énergie et climat régionales, ce qui impacte directement les politiques infra territoriales : ainsi, les plans locaux d’urbanisme (PLU), les plans climat air-énergie territoriaux (PCAET) mais aussi les schémas de cohérence territoriaux (SCoT) et les chartes des parcs naturels doivent prendre en compte ou être compatibles avec ce SRADDET. Le SRADDET fixe les orientations de la région en matière d’équilibre d’égalité des territoires, d’habitat, de gestion économe de l’espace, de désenclavement et d’amélioration de l’offre de services dans les territoires ruraux, d’intermodalité et de développement des transports, de prévention et gestion des déchets. Il intègre aussi une dimension liée à la planification de la politique énergétique et des continuités écologiques. Ce schéma fixe des règles regroupées dans un fascicule qui comprend des chapitres thématiques. 

 

Au-delà de ce pouvoir contraignant juridique, le SRADDET est un document politique qui transmet une vision à moyen et long terme de l’aménagement de la région. Il doit ainsi définir un cap permettant à la région de respecter les objectifs nationaux en termes de réduction des émissions de gaz à effet de serre, de réduction de la consommation d’énergie et de la production d’énergie renouvelable notamment. Basé sur un diagnostic de la situation territoriale, le SRADDET décline ensuite des trajectoires d’évolution pour 2030 et 2050 par secteur. 

Pour en savoir plus sur les compétences climat et énergie des régions

Pour en savoir plus sur l’analyse du volet énergie des SRADDET réalisé par l’Association négaWatt

Pour en savoir plus sur l’utilisation des fonds européens par les régions françaises

Certains objectifs des SRADDET s’imposent donc aux documents de planification. Lorsque ce n’est pas le cas, l’Observatoire des objectifs régionaux climat-énergie précise que ces objectifs sont donnés à titre indicatif et ne constituent donc pas des objectifs opposables.

Comité de pilotage

Un comité de pilotage, composé de personnalités qualifiées, a accompagné le développement de cet outil. Tout au long du projet, il a veillé à la cohérence des indicateurs choisis, à la rigueur des données et à la solidité de l’ensemble. Ce comité de pilotage est composé des membres suivants :

  • Adrien JACOB de l’Institut négaWatt
  • Aude BODGUEL du service climat de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie.
  • Charlotte LEPITRE du réseau Atmo France
  • Charlotte TARDIEU du CLER-Réseau pour la transition énergétique
  • Damien HUET de l’Association Bas Carbone
  • Guillaume MARTIN du bureau d’étude BL Evolution
  • Jean-Claude CLEMENT du France Nature Environnement
  • Marie HECKMANN / Fabien DOISNE de la direction générale de l’énergie et du climat du Ministère de la Transition écologique et solidaire
  • Marie DEGREMONT de France Stratégie
  • Nadège AUSTIN du Réseau des agences régionales de l’énergie et de l’environnement
  • Zoé LAVOCAT du Réseau Action Climat

Qui sommes-nous ?

Le Réseau Action Climat est le représentant français d’un réseau mondial et européen d’ONG, qui regroupe près de 1100 membres à travers la planète. Il fédère, en France, 22 associations nationales et 9 associations locales et régionales, généralistes ou spécialisées sur certaines thématiques comme les transports, l’énergie ou la solidarité internationale.

Avec pour objectif de parler d’une seule voix pour peser davantage sur les décideurs, le Réseau Action Climat travaille principalement à l’élaboration de mesures alternatives et ambitieuses pour lutter contre les changements climatiques et ses impacts, et veille à ce que ses propositions ne portent pas atteinte à l’environnement, à la sécurité et aux droits humains, mais soient au contraire porteuses de cobénéfices en termes de création d’emplois, de préservation de la santé et de plus de justice sociale et de solidarité.

 

Ce projet a compté sur le soutien financier de l’ADEME, d’ECF (European Climate Foundation), et du projet LIFE Europe.